MUR ATLANTIQUE:BATTERIES ARTILLERIE

18,50 €
En stock
SKU
43070
En juin 1944, entre Dunkerque et Hendaye, les forces d'occupation allemandes avaient installé plus d'un millier de canons dont la majorité était d'origine française.
- Pour dissuader les Alliés de lancer un débarquement  et d’ouvrir un second front alors que le Reich était  occupé  à se battre  en Russie contre l’Armée Rouge, l’armée  allemande décidait de fortifier la côte européenne du cap Nord à l’Espagne.
- Les Allemands vont s’emparer de tous les forts côtiers, des batteries d’artillerie et de tous les ouvrages de défense édifiés par la Marine Nationale et modernisés dans les années 1930.
- Puis, jugeant que  les canons  côtiers français n’avaient pas une portée suffisante,  les occupants vont construire leurs propres ouvrages  (blockhaus ou mieux  bunkers).
- Conçus  chacun comme une petite forteresse avec  champs de mines, mitrailleuses et  barbelés, ces  emplacements de tir constituaient le squelette de ce que la propagande va baptiser "Mur de l’Atlantique". En 1944, il y avait plus d’un millier de  batteries d’artillerie  soit plus de 4.000 canons sur les 4.000 km de littoral s’étirant du cap Nord à l’Espagne.  
Plus d’information
Assemblage Broché cousu + rabat
Auteur(s) R. Desquesnes
Ean 9782737352645
Nombre de pages 144
Format 18x24
Date de parution 2012-02-14
Modifier mes choix de cookies - © 2019 Editions Ouest France